Qui sommes-nous?

Nous sommes chrétiens, c’est-à-dire disciples de Jésus Christ, Dieu le Fils, notre Seigneur et Sauveur.

Nous sommes Protestants, ce qui signifie « en faveur du témoignage » de la Bible, révélation infaillible de Dieu, contenant l’Ancien et le Nouveau Testament comme seule autorité en matière de foi et de vie.

Nous sommes Réformées, car comme les Réformateurs l’ont fait, nous voulons revenir aux doctrines et aux pratiques enseignées par la Bible et réaffirmer notre attachement aux principes de la Reforme Calviniste, et aux confessions de foi historiques telles que le Symbole des Apôtres (version finale autour de l’an 700), la confession de foi de La Rochelle (1559), le catéchisme de Heidelberg (1563) et la confession de  Westminster (1647).

Nous sommes évangéliques, car nous croyons que l’Evangile est une invitation personnelle à placer toute sa confiance dans la personne et l’œuvre parfaite de Jésus Christ, mort sur la croix pour assumer nos péchés et donc notre condamnation, et nous accorder le pardon et la grâce pour nous réconcilier avec Dieu. Par sa résurrection–sa victoire sur le péché et sur la mort–Il nous donne la paix, la joie et l’assurance de la vie éternelle.

3 thoughts on “Qui sommes-nous?

  1. bonjour,

    je ne vous connaissais pas, je tombe sur votre site, intéressant, je vais lire tout cela, merci

    juste deux questions : je m’y perds dans les dénominations protestantes : c’est quoi la différence avec les luthériens s’il vous plait ? Et ensuite pourquoi préciser “évangélique”, ça va de soi, non ?

    je viens du Béarn, il y a beaucoup de protestants (comme Henri IV). Personnellement je suis catholique de naissance, mais je ne pratique plus du tout, mon église ne me “nourrit” pas, si je peux le dire ainsi. Il y a beaucoup de choses qui me gênent, et justement les contradictions avec la Parole de Dieu. Du coup je lis la Bible et j’aimerai mieux la connaître. Là au moins, je suis sur. Marre d’entendre parler de la Tradition, je préfèrerai que l’on me parle du Christ.
    Je ne sais plus trop comment me situer face à la Vierge Marie, aux saints, aux dogmes et à tout le folklore catholique. Et puis surtout j’ai eu un conflit avec le prêtre parce qu’il pratique des indulgences et qu’il fait pratiquer cela à toute la paroisse. Alors voilà de quoi il s’agit : on passe sous le porche d’une cathédrale, puis on assiste à la messe et ensuite on doit faire une bonne action de notre choix dans la journée et alors on se gagne des indulgences plénières ou partielles. J’ai une amie qui m’a même dit avoir fait le plein et qui maintenant en fait pour les autres et même pour les défunts. Et comme elle me reprochait de ne pas en faire, je lui ai répondu que je n’avais pas besoin de cela pour être sauvée, que Jésus était mort pour moi sur la Croix et qu’Il était ressuscité, que je ne méritais rien mais que Lui m’avait sauvée gratuitement et cela j’y crois fermement. St Paul le dit dans la Bible. Seulement voilà, non seulement on m’a dit que j’étais prétentieuse mais en plus il paraît que la Bible, il faut l’interpréter au regard de la tradition. Alors je ne comprends plus rien. Je ne sais pas ce que veut dire “tradition” au juste, j’entends tout le temps ce mot, mais je ne sais pas ce que ça veut dire au juste. Je ne m’embarrasse pas de cela, je lis la Bible et j’y crois, c’est tout simple. Trop simple peut-être….
    Voilà
    respectueuses salutations
    Guyenne Beran

    • > je m’y perds dans les dénominations protestantes : c’est quoi la différence avec les luthériens s’il vous plait ?

      L’approche de Luther a été de garder tout ce qui n’était pas foncièrement contraire à la Bible. Calvin est reparti de ce qui se faisait du temps où l’église était fidèle. Du coup il y a des différences au niveau des formes. Même si sur le fond luthériens et réformés sont unis.

      > pourquoi préciser “évangélique”, ça va de soi, non ?

      Hélas beaucoup d’églises protestantes sont devenues libérales (évangile social), certains de leurs pasteurs ne reconnaissent plus les doctrines fondamentales bibliques (SOLA SCRIPTURA: autorité de la Bible, SOLUS CHRISTUS: salut en Jésus seul, naissance virginale, résurrection,…) Bien qu’ils continuent à se prétendre “Protestants”, ils ne sont pas “évangéliques”.

      > il paraît que la Bible, il faut l’interpréter au regard de la tradition

      Oui si cette tradition ne contredit pas la Bible. Non si elle est déviante. Ce qui est le cas des pratiques que vous décrivez. Jésus reprochait aux scribes et pharisiens leur interprétation déviante de la foi. Voir par exemple la vidéo Le royaume, les alliances, et le canon de l’Ancien Testament, leçon 1 à partir de 27 minutes.

      Je vous encourage à commencer par la leçon sur le CREDO (Symbole des Apôtres) pour avoir une base vraiment “catholique” (antérieure aux graves déviations du moyen age tardif)

Leave a Reply